Henry Brantmay

Description
Identification
Type d’entité:Personne
Forme(s) autorisée(s) du nom:Henry Brantmay
Formes parallèles du nom:Brantmay Henry
Description
Dates d’existence:1889-1974
Histoire:Generich Brantmaï devenu Henry Brantmay est né à Odessa. Il arrive avec sa famille à Genève en 1905 et termine sa scolarité au Collège Calvin avant d’entreprendre des études de médecin-obsétricien puis de psychiatrie. En 1929, il fait sa leçon inaugurale à l’Institut où il enseigne la médecine pédagogique et tient la consultation médico-pédagogique, en même temps qu’il est engagé au Service d’observation de l’école du DIP, créé la même année. En 1934, il succède à François Naville comme médecin des classes spéciales et des classes d'observation de l'Institut des Charmilles, lié au Service d’observation. Il sera aussi promoteur du Pavillon des Grands Bois pour les enfants à l’hôpital psychiatrique de Bel-Air en tant que membre de la commission administrative. Il supervise le service d’orthophonie et rédige les expertises psychiatriques pour la Chambre pénale de l’enfance (tribunal). Il démissionnera de l’Institut en 1948, puis du Service d’observation en 1955 se consacrant à l’écriture théâtrale. Il crée un modèle d’analyse : le chronogramme somato-psychique Sauvegarde de l’enfance.
Lieux:Odessa ; Genève
Fonctions et activités:En 1929, il fait sa leçon inaugurale à l’Institut où il enseigne la médecine pédagogique et tient la consultation médico-pédagogique, en même temps qu’il est engagé au Service d’observation de l’école du DIP, créé la même année. En 1934, il succède à François Naville comme médecin des classes spéciales et des classes d'observation de l'Institut des Charmilles, lié au Service d’observation. Il sera aussi promoteur du Pavillon des Grands Bois pour les enfants à l’hôpital psychiatrique de Bel-Air en tant que membre de la commission administrative. Il supervise le service d’orthophonie et rédige les expertises psychiatriques pour la Chambre pénale de l’enfance (tribunal). Il démissionnera de l’Institut en 1948, puis du Service d’observation en 1955 se consacrant à l’écriture théâtrale.
Contrôle
Code d’identification de la notice d’autorité:CH UNIGE/ISAAR/120
Code(s) d’identification du ou des services:CH-000175-4
Règles ou conventions:ISAAR (CPF) - Norme internationale sur les notices d'autorité utilisées pour les archives relatives aux collectivités, aux personnes ou aux familles, deuxième édition, 2004
Niveau d’élaboration:Notice publiée
Niveau de détail:Notice complète
Dates de création, de révision ou de destruction:22.02.2016
Langue(s) et écriture(s):Français
Sources:CENT ANS DE VIE (1912-2012). LA FPSE, HÉRITIÈRE DE L’INSTITUT ROUSSEAU ET DE L’ÈRE PIAGÉTIENNE
de Rita Hofstetter, Marc Ratcliff et Bernard Schneuwly.
Ressources
Henry Brantmay (producteur)