Pierre Bovet

Description
Identification
Type d’entité:Personne
Forme(s) autorisée(s) du nom:Pierre Bovet
Formes parallèles du nom:Bovet Pierre
Description
Dates d’existence:1878-1965
Histoire:Né dans une illustre famille neuchâteloise, Pierre Bovet parachève ses études à l’Ecole des hautes études à Paris et soutient son doctorat en philosophie en 1902 à Genève. Il est nommé professeur ordinaire de philosophie et pédagogie à l’Académie de Neuchâtel, avant d’être appelé à la direction de l’Institut Jean-Jacques Rousseau, en 1912.

Devenu professeur ordinaire de sciences de l’éducation et de pédagogie expérimentale à la Faculté des lettres de l’Université de Genève en 1920, cet esprit irénique et ouvert est une figure importante dans le mouvement international de la Ligue pour l’éducation nouvelle.

Cofondateur avec Adolphe Ferrière et Edouard Claparède du Bureau international d’éducation qui œuvre pour la défense de la paix. Lors d’un voyage en Inde, il rencontre le chantre de la non-violence active, le Mahatma Gandhi.

Editeur infatigable, il est tour à tour fondateur et directeur de la Collection d’actualités pédagogiques dès 1909, collaborateur des Archives de psychologie, rédacteur de L’Intermédiaire des éducateurs, puis de L’Educateur, et fondateur et responsable des Cahiers de psychologie appliquée et de pédagogie expérimentale. Outre de très nombreux articles, il a notamment publié L’instinct combatif (1917), Le Sentiment religieux et la psychologie de l’enfant (1925) et Les examens de recrues dans l’armée suisse, 1854-1913.
Lieux:Neuchâtel ; Paris ; Genève
Fonctions et activités:Dès 1920 : professeur ordinaire de sciences de l’éducation et de pédagogie expérimentale à la Faculté des lettres de l’Université de Genève.

1925 : cofondateur avec Adolphe Ferrière et Edouard Claparède du Bureau international d’éducation qui œuvre pour la défense de la paix.

Editeur dès 1909 :
- fondateur et directeur de la Collection d’actualités pédagogiques
- collaborateur des Archives de psychologie
- rédacteur de L’Intermédiaire des éducateurs, puis de L’Educateur
- fondateur et responsable des Cahiers de psychologie appliquée et de pédagogie expérimentale
Organisation interne/généalogie:Son père Félix (1824-1903), théologien, est directeur de la bibliothèque de Neuchâtel, professeur de littérature française et d'hébreu à l'université de Neuchâtel (1848-1873), professeur à la faculté de théologie de l'Église indépendante1. Sa mère est aussi née Bovet, Pierre a un frère : Jean Bovet. Félix Bovet reprend avec sa femme la direction des établissements éducatifs à Grandchamp. Félix a publié divers ouvrages, dont le Comte de Zinzendorf (1860, concerne l'Église des Frères Moraves) et le Voyage en Terre-Sainte (1861) qui ont été traduits en plusieurs langues.
Contexte général:Développement de l'éducation nouvelle ; constitution de l'Institut J.-J. Rousseau.
Contrôle
Code d’identification de la notice d’autorité:CH UNIGE/ISAAR/121
Code(s) d’identification du ou des services:CH-000175-4
Règles ou conventions:ISAAR (CPF) - Norme internationale sur les notices d'autorité utilisées pour les archives relatives aux collectivités, aux personnes ou aux familles, deuxième édition, 2004
Niveau d’élaboration:Notice publiée
Niveau de détail:Notice complète
Dates de création, de révision ou de destruction:23.02.2016
Langue(s) et écriture(s):Français
Sources:CENT ANS DE VIE (1912-2012). LA FPSE, HÉRITIÈRE DE L’INSTITUT ROUSSEAU ET DE L’ÈRE PIAGÉTIENNE
de Rita Hofstetter, Marc Ratcliff et Bernard Schneuwly.
Ressources
Pierre Bovet (producteur)